January 30, 2019

October 24, 2018

Please reload

Posts Récents

Mon histoire (3)

April 17, 2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Shakez vos AG !

6 Mar 2017

  Avez-vous déjà trouvé le temps long pendant les Assemblées Générales des associations dans lesquelles vous êtes investis ?

 

  C'est difficile de s’organiser efficacement dans des collectifs qui réunissent beaucoup de membres, de motiver les adhérents pour venir aux réunions et de leur signifier que leur parole compte.

 

Avec les "Jeunes Agriculteurs des Pyrénées Atlantique", nous avons décidé de relever ce défi en co-construisant le plan d'action 2017 avec les participants de l'A.G. le 16 février dernier.

 

A travers cet article et l'exemple des J.A. je vous propose de revenir sur le déroulement de cette A.G. afin de vous donner des clefs pour mieux construire vos réunions.

 

 

N'hésitez pas à le commenter ou à me contacter si vous voulez aller plus loin.

 

  Tout commença par une question…

 

Quelle est votre stratégie en tant qu'association pour la nouvelle année ?

 

Iban Pebet, le président de l’association des J.A. du 64 me contactait en novembre dernier pour préparer une A.G. qui motiverait les adhérents à venir plus nombreux aux réunions et redonnerait le moral aux jeunes agriculteurs face aux difficultés qu’ils traversent. L'envie de réfléchir sur la stratégie était la clef pour donner plus de profondeur à une association syndicale qui a déjà beaucoup d'urgences à gérer au quotidien pour la défense des agriculteurs.

 

Pour cela, nous décidions de collaborer à construire une journée collective autour du bilan de 2016 et surtout des actions phares pour 2017.

 

 

  La matinée se déroule en huis clos entre la trentaine d’adhérents présents. L’objectif premier est de permettre aux participants de faire plus ample connaissance. Rien de mieux qu’un speed-dating pour encourager chacun à discuter avec un maximum de personnes en un minimum de temps. 

 

 

 

  Puis, nous rentrons dans le vif du sujet en abordant les grands thèmes choisis en amont avec les élus de l'association, les grandes orientations pour l'année 2017. Afin de dresser un panorama des idées des participants et de leur permettre d'échanger en petits groupes avec tous les autres adhérents, nous avons choisis la méthode du "Word Café".

 

 

  Chaque thème est d'abord présenté sur le paper-board puis les personnes se répartissent en petits groupes afin de réfléchir ensemble à des solutions. Pour chaque session, un rapporteur est volontaire dans le groupe pour retranscrire sur des post-it le résultat des discussions et le présenter en plénière par la suite. 

 

Après quelques tours en petits groupes et une restitution très riche qui nous permet de peupler les poster-thème de post-it de différentes couleurs, la matinée se conclut. La parole est libérée, les participants sont acteurs du futur de leur association.

 

 L'après-midi est l'occasion d'accueillir une trentaine de partenaires en plus. Afin de briser la glace et de libérer la créativité dans la salle, nous proposons à chacun de dessiner deux symboles qui les représentent sur une étiquette en plus de leur prénom. Les participants se répartissent ensuite en petits groupes de 3 personnes afin de se présenter à travers leurs oeuvres d'art. Malgré les premières réticences, tout le monde se prend au jeu, c'est l'occasion de se mélanger, de parler avec de nouvelles personnes entre deux rayons de soleil.

 

  C'est aussi le moment de faire le bilan de l'année 2016 et de s'inspirer pour réinventer l'agriculture en 2017. Après une intervention d'une demie heure sur la PAC, les atouts agricoles français et la lutte contre les idées reçues, nous invitons les auditeurs à échanger avec leur deux compagnons de dessin sur ce qu'ils ont appris de cette intervention, leur surprise, leurs émotions. Cet échange permet à ceux qui se sont endormis de se mettre à jour et aux autres d'ancrer les nouvelles connaissances apprises par la prise de parole, l'échange et le partage.

 

 Nous proposons ensuite d'accueillir quelques questions de la salle avant de passer à la constitution d'un mur d'inspiration. Nous interrogeons les participants sur les atouts du 64, comment les valoriser et comment ils imaginent/ souhaitent le futur de l'agriculture dans les Pyrénées Atlantique.

 

Cette session se fait encore en petits groupes, par la fusion de deux trios. Les voix se confrontent entre les agriculteurs sur le terrain et les partenaires qui représentent toutes les structures qui les entourent. C'est une opportunité pour se mettre à la place de l'autre, comprendre sa situation et penser le futur que nous souhaitons ensemble. Cette méthode permet de construire par empathie et non de s'opposer comme nous le voyons souvent dans le jeux des questions-réponses critique ou les débats des évènements classiques.

 

En phrase de conclusion, les organisateurs insistent sur le dynamisme et la positivité de cette AG. Certains agriculteurs sont venus me voir pour me dire qu'ils avaient vraiment passé un bon moment, qu'ils avaient sentis leur parole se libérer ou qu'ils n'avaient pas vu passer le temps.

 

 En plus d'avoir passé une bonne journée, tout le travail effectué est une base de travail pour proposer des plans d'action par petits groupes sur chaque thème à partir des post-it. Les élus disposent d'un panorama des idées des participants et peuvent plus compter sur leurs adhérents car ils sont engagés dès le début dans le processus décisionnaire. Les méthodes participatives permettent d'encourager l'esprit d'initiative et l'engagement au sein d'une association.

 

Merci aux Jeunes Agriculteurs des Pyrénées Atlantiques d'avoir fait confiance à l'intelligence collective et particulièrement à Iban Pebet qui a eu le courage d'être surpris. Spéciale dédicace à Nicholas Sarthou, le Secrétaire Générale des JA, Ange Loing le vice-président national venu d'Alsace et aux trois animatrices : Laure Lavie, Marie Larroudé, Mathilde Cazenavesans sans qui tout ça n'aurait pas été possible car faire vivre le collectif c'est avant tout un travail d'équipe. J'espère que cette A.G. sera la première d'une longue série à mettre en pratique la co-construction!

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags